°

À propos

Des mots de saison

On objectera que les mots sont toujours de saison, et où irait-on faire son marché ? Dans les dictionnaires ? Mais ils sont loin de nous proposer tous les mots, ils manquent fâcheusement de diversité et ne rajuste leur étalage au mieux qu’une fois par an.

Pourtant certains mots vieillissent, au point que l’écrivain qui se respecte ne veut plus les placer dans ses pages et préfère les laisser dormir dans les grimoires.

Pourtant certains mots sont un peu trop verts, un peu trop jeunes pour contenter celui qui a la plume délicate. Il y a aussi les mots à la mode, qui provoquent des indigestions.

On a souvent abusé de l’étymologie, de la linguistique de salon. On abuse encore fréquemment des définitions placées en avant des discours comme des boucliers de l’irréfutable. Si on savait la part subjective de l’auteur de dictionnaire on hésiterait à en faire une autorité et à jouer à l’écolier médiocre et méthodique.

De la philologie

Qu’est ce qu’un philologue ? Quelqu’un qui aime les mots ? Quelqu’un qui aime le discours (ou s’écouter parler) ? Quelqu’un qui aime la raison (il serait alors le scientifique par excellence) ?

De tous les sens du mots logos, j’opte pour :  Quelqu’un qui est curieux des rapports entre les choses (et les mots).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :